Vincent van Gogh: réalité ou fiction

Réalité ou fiction:



Connais-tu bien Vincent van Gogh?

1 / 35
next
Slide 1: Slide
ArtsHistoire-GéographieEnseignement Secondaire

This lesson contains 35 slides, with interactive quizzes and text slides.

time-iconLesson duration is: 30 min

Introduction

Les récits sur Vincent van Gogh sont nombreux, mais tous ne correspondent pas à la réalité. Pendant cette leçon interactive, les élèves découvrent les mythes et faits les plus connus à propos de Vincent.

Instructions

Objectifs pédagogiques globaux
• Les élèves font connaissance avec Vincent van Gogh
• À partir de la vie de Vincent, les élèves peuvent constater la différence entre réalité et fiction

Fournitures nécessaires
• Pour le quiz, les élèves peuvent utiliser leur portable.
La leçon peut aussi être donnée sans portable.
Différenciation
• Pour gagner du temps, réduisez le nombre de questions du quiz, ou répartissez la leçon sur plusieurs heures de contact.

Contexte
• Plus d’information sur les connaissances et amis de Van Gogh
• Plus d’information sur Van Gogh et sa maladie
• Plus d’information sur les amours insatisfaits de Van Gogh

Items in this lesson

Réalité ou fiction:



Connais-tu bien Vincent van Gogh?

Slide 1 - Slide

Racontez: Vincent van Gogh est un artiste mondialement célèbre. Peut-être est-ce pour cette raison que tant de récits lui sont consacrés. Mais, dans ces récits, quelle est la part de la réalité et celle de la fiction? C’est ce que nous découvrirons dans cette leçon grâce à un quiz. (Discutez si nécessaire les notions de ‘réalité’ et de ‘fiction’.) 
Vincent van Gogh

Slide 2 - Mind map

Question: Que savez-vous déjà sur Vincent?
Méthode de travail: Les élèves peuvent répondre via leur portable. Mais cette méthode peut aussi être appliquée sans portable. Les réponses sont alors écrites sur le tableau digital (cliquez sur l’icône crayon).

Quiz: réalité ou fiction?



Slide 3 - Slide

Présentez le quiz 'réalité ou fiction'. À chaque sujet, les élèves décident s’il s’agit d’une réalité ou d’une fiction. (Ils n’utilisent pas leurs portables? À chacun de compter ses propres points.) 
Vincent était-il un artiste solitaire?
A
Oui, il a mené une existence solitaire.
B
Non, il avait beaucoup d’amis et de connaissances.

Slide 4 - Quiz

Demandez à certains élèves de commenter la réponse choisie. Développez ensuite la bonne réponse (B): Vincent n’était pas solitaire. Il avait beaucoup d’amis(-artistes), avec qui il sortait et échangeait des idées. Et, quand ils ne vivaient pas à proximité les uns des autres, ils correspondaient par lettre.
Les dias suivantes présentent quelques amis de Van Gogh.

Anthon van Rappard. Vincent s’est baladé aux Pays-Bas avec ce peintre.
Theo. Le frère de Vincent, son soutien et son réconfort. Ils se sont écrit des centaines de lettres. Parfois deux par jour.

Slide 5 - Slide

Racontez: Aux Pays-Bas, Vincent s’est baladé, entre autres, avec Anthon Van Rappard. Ils peignaient ensemble. Avec Van Rappard comme avec son frère Theo, Vincent échangeait (notamment par lettre) des idées sur l’art. Ce qui causait parfois des confrontations.
"Ami Rappard,
Je viens de recevoir ta lettre - à mon étonnement.
Ci-joint, je te la retourne.
Salutations,
Vincent"

Slide 6 - Slide

Racontez: la critique de Van Rappard sur le tableau de Vincent Les mangeurs de pommes de terre et la réaction de Vincent sont un exemple de confrontation. Vincent, furieux contre Van Rappard, lui renvoya immédiatement sa lettre de critique.
Cliquez sur le hotspot pour voir le mot d’accompagnement de Vincent.
Voici le lien vers la lettre complète. 
"Et pourquoi cette femme doit-elle avoir en guise de nez une espèce de petit tuyau de pipe combiné avec un dé à jouer?"
"Et pourquoi cet homme ne peut-il avoir un genou, un ventre, ou des poumons? Ou bien se trouvent-ils dans son dos? Et pourquoi son bras doit-il être trop court d’un mètre? Et pourquoi doit-il se passer de la moitié de son nez?"
"Pourquoi n’avoir pas étudié les mouvements? Maintenant, les figures posent. Cette petite main coquette de la femme à l’arrière-plan, comme elle manque de vérité!"

Slide 7 - Slide

Demandez aux élèves ce que Van Rappard n’aimait pas, à leur avis, dans Les mangeurs de pommes de terre.
Cliquez sur les icônes pour la critique de Van Rappard.
Demandez aux élèves s’ils sont d’accord avec cette critique et quelle est leur opinion personnelle.
John Peter Russell. Vincent a fait la connaissance de ce peintre australien dans un atelier à Paris.
À Paris, Russell a peint ce portrait de Vincent.
Même après avoir quitté Paris, Vincent est resté en contact avec Russell. D’Arles, il lui a envoyé 12 dessins. 

Slide 8 - Slide

Racontez: En plus de son frère et de Van Rappard, Vincent avait d’autres amis et connaissances.
À peine installé chez son frère à Paris, en 1886, il a pris des cours de dessin chez le peintre français Fernand Cormon. Il y a rencontré d’autres peintres, comme John Peter Russell.
Émile Henri Bernard. C’est également à Paris que Vincent a rencontré ce peintre français, de 15 ans plus jeune que lui. Ils travaillaient parfois ensemble dans le jardin des parents de Bernard. 
Bernard a peint cet autoportrait spécialement pour Vincent. Il a signé son oeuvre: ‘Émile Bernard, à son copaing Vincent’. Le ‘g’ derrière copain était une plaisanterie sur l’accent de la Provence, où Vincent habitait alors.

Slide 9 - Slide

Racontez: Vincent et Émile Bernard s’écrivaient et échangeaient des oeuvres d’art.
Quand Vincent habitait Arles, il a demandé à Bernard et Gauguin (qui collaboraient alors à Pont-Aven) de peindre chacun le portrait de l’autre, à échanger contre des oeuvres de lui. Au lieu de cela, chacun a réalisé son autoportrait, avec à l’arrière-plan un petit portrait de l’autre.
Voici la Maison jaune où Vincent et Gauguin ont vécu et travaillé ensemble. 
Vous remarquez que la rue est en travaux. Vincent a fait raccorder la Maison jaune au gaz, afin de pouvoir y travailler le soir à la lumière des lampes à gaz.
Dans cette cuisine, Gauguin préparait de délicieux repas. 

Slide 10 - Slide

Racontez: À Arles, Vincent rêvait de fonder l’Atelier du Midi: un groupe d’artistes dont Theo vendrait les oeuvres à Paris.
Paul Gauguin a été le premier, et finalement le seul artiste qui ait vécu avec lui dans la Maison jaune.
Paul Gauguin. Le citoyen du monde. Rares étaient les artistes qui entreprenaient des voyages aussi lointains que Gauguin. Il s’est par exemple rendu dans les Caraïbes, sur l’île de la Martinique. 
Vincent a décrit le tableau de Gauguin Les manguiers comme “de la haute poésie”. 

Slide 11 - Slide

Racontez: Vincent et Gauguin avaient des méthodes de travail différentes. Gauguin travaillait surtout de mémoire, tandis que Vincent peignait souvent d’après nature. Ces points de vue opposés provoquaient entre eux des disputes de plus en plus violentes. 
Joseph Roulin. Il travaillait comme postier à la gare d’Arles. Comme Vincent passait souvent par lui pour envoyer des tableaux à Theo, les deux hommes se sont liés d’amitié.

Slide 12 - Slide

Racontez: Vincent avait aussi des amis qui n’étaient pas artistes. Joseph Roulin en est un bon exemple. Il était postier à Arles. Vincent et Roulin avaient un lien particulier. Ils mangeaient souvent ensemble, parfois chez Roulin et sa famille.

Joseph Roulin, 1889                                Kröller-Müller Museum, Otterlo

Vincent a écrit à propos de ces portraits: "(...) l’homme, la femme, le bébé, le jeune garçon et le fils de 16 ans, tous des types et bien français quoique cela ait l’air d’être des russes”.

Slide 13 - Slide

Racontez: Vincent a fait les portraits de toute la famille de Roulin, y compris Marcelle, le bébé.




Vincent solitaire? Fiction!

Slide 14 - Slide

This item has no instructions


Vincent et les femmes



Slide 15 - Slide

Racontez: Vincent a eu des relations amoureuses avec plusieurs femmes. Par exemple avec Agostina Segatori (qui apparaît dans ce tableau). Mais il ne s’est jamais marié. On dit souvent qu’il avait une préférence pour les femmes aux moeurs légères. Et qu’il a eu une liaison avec une prostituée. 


Vincent a-t-il vraiment eu une liaison avec une prostituée?
A
Non, Vincent ne s’intéressait qu’à l’art.
B
Oui, avec Sien. Ils ont vécu ensemble.

Slide 16 - Quiz

Demandez à certains élèves de commenter la réponse choisie. Développez ensuite la bonne réponse (B): Vincent a effectivement entretenu une liaison avec une prostituée. Il a vécu à La Haye avec elle et ses enfants. 
Vincent & Sien
  • Sien (Christine) Hoornik travaillait à l’occasion comme prostituée.
  • Vincent a vécu à La Haye avec Sien et ses enfants.
  • Par cette cohabitation, Vincent voulait les ‘sauver’. Ils vivaient surtout de son argent à lui.
  • La famille de Van Gogh n’était pas ravie de cette liaison.
  • Ils se sont séparés au bout d’un an et demi. 

Slide 17 - Slide

Commentez: Vincent se sentait souvent proche des gens en difficulté. Il éprouvait un vif désir de leur venir en aide.

Sorrow, 1882

Contexte
  • Au 19e siècle, il était inacceptable de cohabiter sans être mariés.
  • Pour les hommes non mariés du 19e siècle, la fréquentation des prostituées n’avait rien d’inhabituel.

Slide 18 - Slide

This item has no instructions




Oui, Vincent a eu une liaison avec une prostituée. Réalité!

Slide 19 - Slide

C’est donc une réalité. Dont les preuves se retrouvent entre autres dans la correspondance entre les deux frères.
Vincent et la pauvreté

Slide 20 - Slide

Racontez: Beaucoup de gens pensent que Vincent était un artiste pauvre. Mais en est-il vraiment ainsi?
Vincent était-il pauvre?
A
Non. Il avait suffisamment d’argent.
B
Oui. Il avait du mal à joindre les deux bouts.

Slide 21 - Quiz

Demandez à certains élèves de commenter la réponse choisie. Développez ensuite la bonne réponse (A): Vincent lui-même ne gagnait pratiquement rien. Mais il n’avait pas trop de mal à joindre les deux bouts. Il disposait de revenus provenant de différentes sources.
Passez à la dia suivante pour l’explication.
Revenus
  • Vincent recevait tous les mois de l’argent de son frère cadet Theo.
  • Il ne pouvait pas vivre des quelques tableaux et dessins qu’il vendait. 
Theo réussissait bien comme marchand d’art à Paris. Il pouvait donc se permettre de soutenir financièrement Vincent.

Slide 22 - Slide

Racontez: Chaque mois, Theo recevait des tableaux de Vincent et lui versait de l’argent en échange. Une somme suffisante pour vivre et peindre. Il avait des revenus équivalents à ceux d’une famille ouvrière avec quatre enfants. 
Dépenses

Vincent n’était pas pauvre. Mais il avait du mal à gérer son argent. Souvent, il le dépensait trop rapidement, de sorte qu’il se retrouvait à sec à la fin du mois. Ses principaux postes de dépenses étaient le matériel d’artiste, la nourriture, les estampes et les modèles.

Slide 23 - Slide

This item has no instructions





Vincent pauvre? Fiction!

Slide 24 - Slide

This item has no instructions



En 1888, Vincent s’est tranché l’oreille gauche et en a fait cadeau à une femme dans un bordel. 

Slide 25 - Slide

Vous trouverez ici des informations complémentaires sur cet incident et la dispute préalable avec son ami l’artiste Paul Gauguin.
Vincent a-t-il vraiment apporté son oreille à une femme dans un bordel?
A
Non. Il l’a enterrée dans un parc, tout près de la Maison jaune.
B
Oui, c’est tout à fait vrai.

Slide 26 - Quiz

Demandez à certains élèves de commenter la réponse choisie. Développez ensuite la bonne réponse (B) à l’aide de la dia suivante. 

L’oreille
• Après s’être coupé l’oreille, Vincent l’a offerte à une jeune femme.
• On pense souvent qu’il s’agissait d’une prostituée. Ce n’est pas exact.
• Cette femme travaillait dans un bordel, mais comme femme de ménage. 


Slide 27 - Slide

Racontez: Vincent s’est tranché l’oreille gauche tout entière. Pas seulement le lobe, comme on l’a longtemps cru. Nous ne savons pas exactement de quelle maladie il souffrait. 




Vincent a apporté son oreille à une femme dans un bordel. Réalité!

Slide 28 - Slide

This item has no instructions


Dernier tableau?

Slide 29 - Slide

Racontez: On prétend souvent que Champ de blé aux corbeaux est la toute dernière oeuvre de Vincent. Regardez bien. Pouvez-vous imaginer ça?
À ton avis, Champ de blé aux corbeaux est-il le dernier tableau de Vincent?
A
Non.
B
Oui.

Slide 30 - Quiz

Demandez à certains élèves de commenter leurs réponses. Toutes les réponses sont bonnes, puisque vous les invitez à donner leur opinion.
Expliquez-leur ensuite que, malgré les préjugés, il ne s’agit pas de la dernière oeuvre de Vincent. Le ciel menaçant, les corbeaux et le chemin sans issue sont censés annoncer sa mort prochaine. En fait, c’est seulement un mythe qui a la vie dure.
Dernier tableau
Racines d’arbres est le dernier tableau de Vincent. Il n’est pas terminé. Dans ses notes, Andries Bonger (le frère de l’épouse de Theo) précise que, juste avant sa mort, Vincent a peint un ‘sous-bois’. Il s’agit certainement de Racines d’arbres. L’oeuvre était sur le chevalet de Vincent avant sa mort.

    Slide 31 - Slide

    This item has no instructions

    Cette photo de 2012 montre ce que Vincent a peint: des arbres poussant sur une pente raide. 

    Slide 32 - Slide

    This item has no instructions




    Champ de blé aux corbeaux, la dernière oeuvre de Vincent? Fiction!
    Le mythe selon lequel Champ de blé aux corbeaux serait le dernier tableau de Vincent provient de sa biographie romancée écrite par Irving Stone, 'Lust for life' (1934, traduite en français sous le titre La vie passionnée de Vincent Van Gogh). Le film du même nom (1956) a renforcé le mythe.

    Slide 33 - Slide

    This item has no instructions

    Y a-t-il quelque chose que nous ne savons PAS à propos de Vincent? 



    Slide 34 - Slide

    Racontez: En dépit de toutes les lettres écrites par Vincent et toutes les recherches qui lui ont été consacrées, nous ne savons certainement pas encore tout à son sujet. Ainsi, nous ne savons pas exactement de quelle maladie il souffrait. 

    Que veux-tu savoir sur Vincent?


    Envoie ta question à: school@vangoghmuseum.nl

    Slide 35 - Slide

    This item has no instructions