Artiste pauvre?

Artiste pauvre?
1 / 11
next
Slide 1: Slide
ArtsHistoire-Géographie+1Enseignement Primairel'âge 10-12

This lesson contains 11 slides, with interactive quizzes and text slides.

time-iconLesson duration is: 15 min

Introduction

Beaucoup de gens pensent que Vincent van Gogh était un artiste pauvre... Mais ce n’était pas si terrible! Dans cette brève leçon (de calcul), les élèves découvrent pourquoi.

Instructions

Objectifs d’apprentissage
- Les élèves découvrent que l’image de Vincent van Gogh artiste pauvre ne correspond pas à la réalité.
- Les élèves résolvent une simple opération mathématique.
Pour le travail individuel ou en binôme: imprimez suffisamment de feuilles de calcul.

Fournitures nécessaires
Éventuellement: feuille de calcul ‘À quoi Vincent dépensait-il son argent?’

Différenciation
1. Vous pouvez prolonger le cours en donnant aux élèves, pour terminer, une tâche créative, par exemple un projet pour un nouveau billet de banque. Pour les inspirer, affichez la dia 5 sur le tableau digital. 

Contexte
Comme artiste, Vincent van Gogh dépendait financièrement de son frère cadet Theo. Theo van Gogh estimait que Vincent devait pouvoir se concentrer sur son art, sans devoir travailler par ailleurs. C’est pourquoi il envoyait mensuellement à Vincent une somme d’argent, plus importante que le salaire d’un travailleur de la classe moyenne. 

Items in this lesson

Artiste pauvre?

Slide 1 - Slide

This item has no instructions

Vincent van Gogh était-il un artiste pauvre?
A
Oui
B
Non
C
Ne sait pas
D
Qui est Vincent van Gogh?

Slide 2 - Quiz

Commencez le cours par le quizz. Discutez éventuellement la signification du mot ‘pauvre’ dans cette question. Dans ce cas particulier, il s’agit de savoir si Vincent avait assez d’argent ou pas. Demandez à quelques élèves d’argumenter leur réponse.   L’explication de la réponse est développée à partir de la dia 2. 

Slide 3 - Slide

Dites aux élèves: La réponse est ‘non’, mais les gens pensent que si, et ça n’a rien d’étonnant. Vincent lui-même, après avoir décidé de devenir artiste, ne gagnait pratiquement rien. De temps en temps, il vendait un dessin à un ami ou un membre de sa famille, comme cette vue de ville à La Haye, achetée par un de ses oncles, qui était marchand d’art. Cet oncle a commandé à Vincent douze vues de ville du même genre. 

Pont et maison à l’angle Herengracht-Prinsessegracht, La Haye, 1882
Combien Vincent a-t-il gagné avec ce dessin?

Slide 4 - Slide

Demandez à quelques élèves de deviner le montant? Lequel s’en rapproche le plus?
> Vincent en a obtenu 2,50 florins. En devises de notre époque, ça donne 27,50 euros environ.
Questionnez: Combien d’argent Vincent a-t-il touché pour la série complète de douze dessins?
> En florins: 30. Valeur de conversion: 330 euros environ. De quoi payer deux mois de loyer.

Slide 5 - Slide

Racontez: Heureusement, Vincent avait aussi des amis et de la famille à qui emprunter de l’argent. Ces sommes, il les a toujours remboursées. Car il recevait également de l’argent: parfois de ses parents, mais surtout de son frère cadet Theo.

Slide 6 - Slide

Racontez: Theo avait un bon job à Paris. Vincent et lui s’écrivaient très souvent des lettres, et Theo envoyait en même temps à son frère des billets de banque français. Des billets comme celui-ci, par exemple: 100 (‘cent’) francs français. C’était l’équivalent de 50 florins néerlandais. En devises de notre époque, 750 euros environ.

Slide 7 - Slide

Un ami de Vincent, Joseph Roulin, avait un bon emploi dans les postes françaises. Il gagnait 135 francs français par mois. Autrement dit, 900 euros d’aujourd’hui. Pour lui, sa femme et leurs trois enfants. Vincent, lui, recevait de Theo l’équivalent de 1400 à 1700 euros…

Slide 8 - Slide

Racontez: Après le déménagement de Vincent dans le Midi de la France, Theo lui a envoyé entre 220 et 260 francs français tous les mois. Mais pas tout en une fois, car Vincent était très dépensier.
220 ou 260 francs français, était-ce peu ou beaucoup? En fait, ce n’était pas si mal!
À quoi Vincent dépensait-il son argent?

Slide 9 - Open question

Demandez aux élèves d’imaginer à quoi Vincent dépensait son argent: nourriture, boissons (café, alcool), loyer de la Maison Jaune, matériel de peinture (pinceaux, couleurs, toiles, etc.), timbres-poste, papier à lettre, encre, mobilier pour son logement, vêtements, salaire d’une femme de ménage, tabac pour sa pipe… Ensuite, individuellement ou en binômes, ils additionnent les chiffres de la dia 9 sur la feuille de calcul. Plus classiquement, vous pouvez aussi faire l’addition au tableau. 

Slide 10 - Slide

Nourriture: 45

Modèle: 10

Loyer: 15

Toile: 30

Donc:
Vincent van Gogh était-il un artiste pauvre?

Slide 11 - Slide

Les élèves savent désormais que la réponse à cette question est ‘non’. Pour conclure, demandez-leur quels arguments ils emploieraient s’ils devaient expliquer la situation à quelqu’un d’autre.